Icônes de Michèle Mangusi

Icônes Byzantines

Accueil

 " Dans la théologie orthodoxe, l'icône constitue, avec la Parole révélée et l'Eucharistie, le troisième mode de la Présence Divine, complémentaires des deux autres. C'est le Dieu inexprimable, Etre éternel, toujours le même, qui se fait, en Christ,

- entendre dans l'Evangile,

- voir dans l'icône,

- manger et boire dans l'Eucharistie". 

" Une icône, ce n'est pas un tableau, mais une révélation spirituelle manifestée au monde et exprimée par le biais de la peinture ".

L'icône ne représente rien, elle révèle.

L'Evangile est la prédiction par la Parole. L'Icône et la peinture murale sont une prédiction par l'image et la couleur. L'icône est la prière incarnée. Il faut cultiver en nous l'image de Dieu pour ensuite la laisser se dessiner sur la planche.

 

 

Je suis entrée dans l'Orthodoxie à l'âge de 20 ans, je peins des icônes depuis 18 ans.

je me suis formée à l'Atelier Saint Jean Damascène, auprès de Ludmilla Titchenkova, puis de Jean-Baptiste Garrigou, puis auprès d'Egon Sendler, "Père Igor".

 

L'écriture d'icônes demande humilité, effacement derrière " l'oeuvre", et approfondissement permanent.

 

On se découvre peu à peu dans le regard des Saints que l'on peint.

 

Michèle Mangusi 

Neuvecelle le 3 juin 2016

 

Ce site est actuellement en construction, revenez bientôt !

 

 



Les Saints, le 05-06-16


site créé avec JeFaisMonSite    site créé avec JeFaisMonSite

site créé avec JeFaisMonSite   site créé avec JeFaisMonSite

 

site créé avec JeFaisMonSite 



Scènes, le 04-06-16


LA SAINTE FAMILLE LA FUITE EN EGYPTE Voici qu’un ange du Seigneur apparut en songe à Joseph et lui dit : »Lève-toi, prends l’enfant et sa mère, fuis en Egypte et restes-y jusqu’à ce que je t’avertisse, car Hérode va rechercher l’enfant pour le faire périr ».  Et lui se leva, prit l’enfant et sa m&e ...

Lire la suite.