Site créé avec :
jefaismonsite création de sites web

bayernkurve

manège familial



schueberfouer 2015

Entrez dans la petite histoire des grands manéges

site créé avec JeFaisMonSite

 

S'arrêter quelques instants devant les manèges et laisser derrière soi le bruit de la foire pour découvrir l'histoire que nous racontent les attractions de la Schueberfouer...

La Schueberfouer,grande fête foraine de l'été finissant, peut être un lieu insolite où l'art se mêle à la nostalgie et où les manèges revêtent un visage, une allure qu'on ne leur connaissait pas.

Car dans cet univers éphémère composé de bruits, de senteurs et de lumières, se glisse subrepticement l'histoire que les manèges veulent bien nous raconter au fil de leurs décors, de leurs peintures...Les regarder attentivement, c'est découvrir à travers leurs parois colorées, leurs lumières clignotantes ou les détails de leurs nacelles, les témoignages de leur vécu,les relents d'une époque.

La foire, la ducasse, la vogue... autant de termes pour désigner un phénomène qui se trouve étroitement lié a l'évolution industrielle et artistique de nos sociétéss et qui prend son essor avec l'arrivée de l'électricité.

<<Oui, c'est elle qui permet aux manèges de se multiplier sur les fêtes foraines mais il existaient bien avant son arrivée>>,

explique Steve Kayser, spécialiste en art forain : << tous les manèges présents actuellement à la fouer en leur pendant, en bois! ils on évolué avec leur temps et se sont parés des courants artistiques de leur époque et dotés des avancées technologiques en cours alors.>>

De la roue horizontale du carrousel à celle, verticale, de la grande roue en passant par le mouvement elliptique ou rythmé de la balançoire, les manèges se déclinent selon le même mode:<<il existe une typologie des manèges>>,poursuit Steve Kayser, <<mais ce sont surtout leurs décors qui témoignent de l'art nouveau, moderne ou même le pop art! Et sur la fouer, on trouve pour chaque époque,un manége représentatif d'un courant artistique,d'une expression sociologique.>>

Nous vous invitons donc à remonter le temps avec nous et à découvrir l'histoire cachée de quelques manèges présent en ce moment à la Schueberfouer.

Bayern Kurve; Shakers; Break Dance; Top Spin; Grande Roue; Bouster Max; The Tower; Train phantôme; Carrousel galopant

1. BAYERN KURVE- 1967- le manège culte

 

site créé avec JeFaisMonSite

Construit en 1967, le <<Bayern Kurve>> est un grand  classique de la Schueberfouer. Le manège a été conçu par les ateliers allemands schwarzkopf dans sa variante actuelle.Le parcours en bobsleighs se nourrit de l'ésprit des manèges du type chenille qui existent depuis 1904.

La grande innovation du Bayern Kurve est que le train des 16 nacelles inclinables a 45° roule a grande vitesse sur deux rails, où sont intégrés les moteurs et qui forment un monticule vers l'arrière du manège. Le mouvement est donc autonome et n'est pas produit d'un centre auquel sont attachés des portants (ou balanciers) aux extrémités desquels se raccrochent les nacelles comme pour les chenilles par exemple. Le bassin d'eau au milieu garantit la statique du manège.

Le decor reprend le thème des sports d'hiver, trés répandu dans les années 1960 et 1970. A l'époque, le constructeur a réalisé au-delà de 50 exemplaires du même genre. A l'heure actuelle le <<Bayern Kurve >>des bozec est un des trois ou quatre derniers à encore voyager.

 

2. SHAKERS - 1977 - Le manège sexy

 

site créé avec JeFaisMonSite

 

Le <<shakers >> est l'autre habitué de la schueberfouer. il est sorti des ateliers du constructeur français Reverchon en 1977.

L'ambiance y est discothèque,chaude. Les couleurs de la façade, les dessins, les décors sont une aubade à la pop-music.L'esprit envoûtant des Seventies a bien pu être sauvegardé par desallusions dans les décors et le plancher en bois.

L'animation est celle du dj mélomane qui aime son public. La sonorisation est captivante.Sur ce manège on se sent jeune. Rien qu'à le contempler, c'est la parade foraine : le SHAKES attire les regards du passant.

Le propriétaire est un passionné. Pendant chaque hiver,il consacre de longues journées à retaper,repeindre ou à rajouter des details.Le SHAKERS compte parmi les plus beaux de son genre en Europe.

Typologiquement, il est un descendant du Zugspitz-Bahn réalisé par les ateliers allemands heyn en 1936.Au cours des années 1970 l'idée de ce type de manège fait réapparition.En Allemagne ce fut le constructeur mack qui développa les schlittenfahrt. En fait il s'agit encore d'une autre variante de la chenille.Ici les nacelles sont suspendues, attachées entre deux portant (balanciers) reliés au centre du manège. Les sensations sont fortes,mais ondulées.