Site créé avec :
jefaismonsite création de sites web

batteriespc


Batterie Dell Studio 1747


Cet Omen 17 est le fer de lance de la nouvelle gamme d'ordinateurs portables dédiés aux jeux de HP. Bien équipé et doté d’une configuration des plus puissantes, à base de GTX 1070 mobile, il est vendu autour de 2100 €. De quoi marquer le retour du fabricant américain dans le gaming ?

Cet Omen 17 reste très classique dans son approche. On regrette en effet son manque de personnalité ; les lignes auraient pu être plus travaillées et les matériaux plus originaux. Nous sommes face à un portable de jeu de 17,3" tout ce qu'il y a de plus traditionnel, avec un châssis entièrement constitué de plastiques noirs avec un revêtement soft-touch par endroits. Le look s'affirme uniquement par la présence discrète de stries, du logo Omen rouge sur le capot et du clavier rétroéclairé de la même couleur.

Les mensurations de cet Omen 17 sont dans la moyenne des portables de ce type (41,6 x 27,9 cm pour 3,29 cm d'épaisseur). Ces dimensions et le poids (3,35 kg) l'inscrivent complètement dans la catégorie des transportables.
En guise de périphériques de saisie, HP intègre un clavier chiclet complet, avec pavé numérique, qui s'avère plutôt agréable à utiliser grâce à des touches qui proposent une frappe nette et précise malgré une course raccourcie. Dommage que le rétro-éclairage ne soit proposé que dans une seule couleur et sur un seul niveau d'intensité, et qu'il soit impossible de programmer des macros ou de désactiver les touches Windows dans le cadre d'un mode "jeu". Le pavé numérique tout en largeur aurait, lui, gagné à être un peu plus haut. On aurait aussi aimé que les boutons intégrés à ce touchpad soient plus francs.

Cet Omen 17 concentre toute sa connectique sur les tranches. À gauche : un port USB 3.0 et deux Jack 3,5 mm en plus du port de sécurité Kensington. À droite : un lecteur de cartes, des sorties vidéo HDMI et mini-DisplayPort ainsi que deux ports USB 3.0 et un port RJ45. C'est plutôt complet, même si HP a fait le choix étrange pour un PC de fin 2016 de zapper l'USB 3.1 Type-C. On ne trouve pas non plus de lecteur optique.Batterie Dell XPS L702x .

Comme d'habitude, nous avons été particulièrement attentifs aux performances de ce châssis en matière de refroidissement, ce critère étant éminemment important pour un portable gaming dont les puissants composants ont forcément tendance à chauffer. Verdict, si elle est efficace et parvient à maintenir le GPU à 72°C en charge, la ventilation n'est pas des plus silencieuses, loin de là. Soufflant légèrement mais en permanence — même au repos —, elle s'accélère très franchement dès lors qu'on lance un jeu, faisant monter les nuisances sonores à quelque 46,8 dB. C'est assez élevé, mais l'Omen 17 a le bon goût de souffler à des fréquences assez basses, ce qui tempère légèrement les nuisances. Avec notre caméra thermique, nous avons noté 53°C au point le plus chaud sous l'ordinateur après une longue période de chauffe, alors que côté clavier tous les éléments restent assez frais.

En ce qui concerne la consommation électrique, nous avons relevé 0,5 W en veille, 39 W au repos sur le bureau de Windows et jusqu'à 166 W en jeu.

Cet Omen 17 est équipé d'un écran IPS Full HD (1920 x 1080 px) de 17,3" qui n'est pas tactile. Sa finition est mate et il est compatible avec la technologie G-Sync de Nvidia tout en offrant une fréquence de rafraîchissement maximale de 75 Hz. On profite ainsi d'une image parfaitement fluide en toutes circonstances.

La luminosité maximale s'élève à 348 cd/m² et le contraste à 844:1 ; des chiffres très corrects pour un PC portable dédié au jeu et qui garantissent une bonne lisibilité. De plus, la dalle est relativement bien calibrée en sortie d'usine et affiche une colorimétrie qui dévie assez faiblement des teintes parfaites (delta E à 4,8). Le gamma est réglé sur 2,2 et la température des couleurs est mesurée à 7095 kelvins et fait donc tirer très légèrement les teintes vers le bleu.

Comme tous les gros ordinateurs portables de jeu récents, ou presque, l'Omen 17 adopte un processeur Intel Core i7-6700HQ. Avec son architecture Skylake gravée en 14 nm, cette puce quad-core avec HyperThreading tourne de base à 2,6 GHz et peut monter jusqu'à 3,5 GHz en Turbo. Un processeur extrêmement performant qui est ici associé à 16 Go de DDR4 à 2133 MHz. Le stockage est pour sa part confié à un SSD de 256 Go qui assure une excellente réactivité au système, tandis qu'un HDD de 1 To (7200 tours/minute) est également embarqué pour gonfler la capacité proposée. Batterie Dell XPS M1530 .

Bien sûr, avec une telle configuration, l'Omen 17 est bien le monstre de puissance attendu. Rien ne lui résiste, pas même les travaux photo ou vidéo les plus lourds, tandis qu'il ne fera qu'une bouchée de toutes les tâches du quotidien en bureautique ou en multimédia. Ce gros processeur est aussi là pour maximiser les performances de la machine en jeu, en évitant de brider les possibilités de la GTX 1070 embarquée.

En tant que PC de jeu intégrant une puissante GeForce GTX 1070, l'Omen 17 et son écran Full HD permettent bien évidemment de jouer à tous les plus gros jeux récents en définition native sans la moindre difficulté avec des réglages graphiques poussés au maximum. Pour s'en convaincre, il suffit de lancer un jeu aussi exigeant que The Witcher 3 en qualité Extrême avec toutes les options les plus gourmandes activées et de constater les 70 i/s de moyenne qui s'affichent.

Nos tests menés sous Rise of the Tomb Raider (75 i/s), Star Wars Battlefront (124 i/s) ou Crysis 3 (60 i/s) ne font que confirmer la donne, tout comme le score obtenu sous 3DMark Fire Strike (12359 points). Si le GPU de la GTX 1070 intégrée est théoriquement capable de tourner jusqu'à 1645 MHz en Boost, il faut par contre se contenter d'une fréquence stabilisée en jeu de 1463 MHz sur notre exemplaire de test, ce qui est très légèrement supérieur à la fréquence de base du GP104.

Avec son format imposant et son poids élevé (3,35 kg, rappelons-le), le HP Omen 17 tombe d'emblée dans la catégorie des transportables. Si sa "brique" d'alimentation s'avère être assez fine, elle reste relativement volumineuse et n'aide pas à la mobilité. Sa batterie Li-Ion d'une capacité de 95,8 Wh lui offre en revanche une bonne autonomie pour ce genre de machine. Notre test de lecture vidéo en streaming (sous Chrome, luminosité à 200 cd/m², caque branché) s'étant soldé par un score de 4h28. Dans les faits, on arrive à travailler environ 5h30 sur l'Omen 17 en usage mixte avant de le recharger. Bien sûr, jouer videra beaucoup plus rapidement sa batterie, mais on dépasse tout de même 1h45 de jeu environ.

La sortie Jack de l'Omen 17 souffle le chaud et le froid. Très puissante (340 mVrms), elle souffre par contre de pas mal de distorsion (0,1 %). La diaphonie est dans la moyenne (66 dB) tandis que la dynamique est excellente (96 dB). C'est donc acceptable dans l'ensemble, même si l'on voit régulièrement des sorties casque de meilleure qualité. Batterie Dell Studio 1747 .

Les haut-parleurs estampillés Bang & Olufsen constituent plutôt une bonne surprise. Chose rare, le spectre couvert englobe une partie des basses et des hauts-médiums, et si les notes les plus aiguës d'une partie des instruments ne sont pas correctement restituées, tout comme les basses les plus graves, on profite d'un rendu qui — à l'oreille — évite de trop saturer, même à fort volume, et qui offre une dynamique intéressante pour un portable. Pas de quoi remplacer de vraies enceintes, mais de quoi dépanner dans de nombreuses situations.